Le restaurant bourguignon Maison Lameloise élu meilleur restaurant du monde

Le restaurant Maison Lameloise, à Chagny en Saône-et-Loire, décroche la première place au classement des meilleurs restaurants du monde, selon le Traveller’s Choice Restaurants Awards 2013 de TripAdvisor, le plus grande site de voyages.

Cette récompense met en valeur les restaurants préférés des voyageurs à travers le monde, basés sur les avis laissés par l’ensemble de la communauté TripAdvisor.

Les sites de la marque TripAdvisor représentent plus de 260 millions de visiteurs uniques mensuels, et plus de 125 millions d’avis et opinions sur plus de 3,1 millions d’hébergements, de restaurants et d’attractions.

Le restaurant Bourguignon Maison Lameloise, établissement trois étoiles dirigé par le chef Eric Pras, prend la tête du top 10 mondial, devant le Colicchio & Sons de New-York et Le Cinq, restaurant du prestigieux Four seasons Hotel George V à Paris.

Façade du restaurant Lameloise à Chagny, proche de Chalon-sur-SaôneLa terre, celle de Bourgogne, point d’ancrage de la Maison Lameloise, est la source depuis 90 ans d’un certain art de vivre. C’est ici, à Chagny, qu’une histoire de Chefs & d’étoiles commença. Depuis 1921, trois générations Lameloise se sont succédées, Pierre, Jean & Jacques.

Ancien relais de poste du XVème siècle puis transformé en établissement hôtelier, l’Hôtel du Commerce, fut réhabilité en 1960 permettant de redécouvrir son patrimoine et d’aménager de nouveaux espaces sous son nouveau nom de baptême « LAMELOISE ».

Aujourd’hui, cette longue & belle histoire est transmise à un nouveau tandem, Eric Pras & Frédéric Lamy.

Frédéric Lamy, neveu de la famille Lameloise, à la gestion de l’établissement. Une sorte de retour aux sources pour ce natif de Chagny. Ecole hôtelière de Lausanne, passage chez Paul Bocuse. Pour lui, l’envie de s’investir pleinement aux commandes de sa propre entreprise a fait son chemin, sans oublier une indispensable dimension affective.

À 15 ans, Eric Pars effectue son apprentissage dans le cadre du CAP à Renaison à l’hôtel Central pour enchaîner les bonnes adresses dès 1989 : Maison Troisgros à Roanne, chez Bernard Loiseau à Saulieu puis aux côtés de Pierre Gagnaire à Saint-Etienne, Antoine Westermann à Strasbourg, Restaurant La Belle Otéro à Cannes, autant de personnalités et d’institutions de la gastronomie française auprès desquelles il a pu se forger sa propre personnalité…

Le 1er mars 2008, à 36 ans, Eric Pras décide de quitter Saint-Bonnet-le-Froid et Régis Marcon où il officiait depuis 2005 en tant que Chef de Cuisine, pour Chagny et Jacques Lameloise. Un choix réfléchi, qui marque pour l’un des Meilleurs Ouvriers de France 2004, une étape importante.

A un Jacques Lameloise martelant comme une profession de foi que « notre métier c’est la générosité » et que « rien n’est plus difficile que la simplicité », Eric Pras avoue sans fausse note son ambition : « Continuer l’histoire de la maison et maintenir le niveau d’excellence actuel ».

www.lameloise.com/fr